Faciliter l'organisation de vos vacances, à pied, à vélo ou autrement
PARCOURIR en liberté LA FRANCE ET SES TERROIRS

Choisir une destination :

Partir à vélo

Voir plus

LA BAIE DE SOMME

Pour présenter ce terroir, rien de mieux que de laisser parler Colette «… absolu dépaysement d'un superbe espace maritime, désert humide et plat où la mer, se retirant, a laissé des lacs oblongs, des canaux vermeils où baignent les rayons horizontaux. ... »  Avec ses couleurs douces et voilées un terroir qui invite à la contemplation… mais pas que, riche de chemins et de voies vertes elle est une terre de découverte idéale pour une première approche de la randonnée.  

LES VIGNOBLES DU BORDELAIS

Partez à la découverte d’un des plus grands vignobles du monde, le Bordelais, qui s’épanouit dans un décor d’une beauté exquise et sans cesse renouvelée : plateaux, vallées, collines, coteaux, rivières et estuaire, mais aussi châteaux, cités historiques, citadelles, églises... Vous verrez tout cela et bien davantage, et puis prendrez le bac, marcherez sur la corniche... Allant de Médoc en Graves, de Lalande en Pommerol, de Saint Emilion en Côtes de Blaye, ou Côtes de Bourg.

LA CHARENTE MARITIME et ses îles

Sous l’œil de Fort Boyard, les côtes de La Charente-Maritime se déroulent en multiple paysages : des marais peuplés de milliers d’oiseaux, des falaises, des plages langoureuses, des villas balnéaires. Toute la vie est résolument tournée vers l’Océan Atlantique. Marennes Oléron se parent des couleurs des cabanes des ostréiculteurs, ici la reine c’est l’huître. C’est entre terre et mer que La Charente-Maritime s’est construite son image, elle vous ouvre aujourd’hui tous les trésors de son histoire.

LE SUNDGAU au sud de l'Alsace

Voici le sud de l'Alsace où tout semble moins hâtif, plus calme et plus vert ; un coin de paradis semé de vallons, de vergers, de villages fleuris. Maisons à colombage, vestiges de la Renaissance, et autres témoignages du passé, enrichissent les bourgs et les villages. En rase campagne, crucifix et chapelles se souviennent des pèlerins de St-Jacques de Compostelle, et, çà et là, les ruines de forteresses témoignent d’une histoire mouvementée. L’omniprésence des eaux et des forêts caractérise aussi le Sundgau, où subsistent des moulins à eau.  Le Sundgau c’est aussi plus de mille étangs dont les premiers datent du XIIe siècle, creusés par des moines cisterciens de l’abbaye de Lucelle qui y élevaient des carpes pour remplacer la viande en période de carême. Aujourd’hui le Sundgau s’est forgé une réputation avec la Route de la carpe frite

Partir à pied

Voir plus

LES MONTS DU HAUT-BEAUJOLAIS

Entre Loire et Saône, le Haut-Beaujolais est un pays de moyenne montagne qui borde et surplombe un célèbre vignoble. Au nord du département du Rhône, il domine le Brionnais, le Charolais, le Clunisois et le Mâconnais depuis le plus haut sommet du Rhône : le mont Saint-Rigaud (1012 m). Derniers reliefs du Massif Central, les monts du Beaujolais sont situés au-dessus des vignobles, entre 400 et 600 mètres d’altitude. Très boisé (38 000 hectares de forêt), notamment de sapins douglas, ce territoire posséde une faune et une flore remarquables. La ligne de crêtes de ses massifs correspond à la limite de partage des eaux entre l'Atlantique et la Méditerranée, donnant naissance à de nombreuses sources et cours d’eaux. Ainsi la Grosne vient grossir le Rhône tandis que le Sornin se jette dans la Loire.

LA BAIE DE SOMME

Pour présenter ce terroir, rien de mieux que de laisser parler Colette «… absolu dépaysement d'un superbe espace maritime, désert humide et plat où la mer, se retirant, a laissé des lacs oblongs, des canaux vermeils où baignent les rayons horizontaux. ... »  Avec ses couleurs douces et voilées un terroir qui invite à la contemplation… mais pas que, riche de chemins et de voies vertes elle est une terre de découverte idéale pour une première approche de la randonnée.  

LA COTE DE GRANIT ROSE

La Côte de granit rose s'étend sur une vingtaine de kilomètres, entre Perros-Guirec et Trébeurden. Côté mer, ce sont d’abord des paysages étonnants et spectaculaires, des villages pleins de charme et une nature accueillante typique de la Bretagne maritime avec ses rochers aux teintes chaudes, si curieux, auxquels ne répond que le bleu de la mer, ses criques et ses plages, son climat doux et vivifiant, quasiment exempt des grandes canicules d’été. C’est aussi une nature préservée : des sentiers aux abords fleuris, où de nombreux oiseaux de mer s’offrent au regard du visiteur.  Côté terre, tout le mystère des mégalithes, des chapelles et des maisonnettes révèlent l’âme Celte emprunte de légendes. Toute la quiétude aussi de frais vallons boisés.  

LES VIGNOBLES DU BORDELAIS

Partez à la découverte d’un des plus grands vignobles du monde, le Bordelais, qui s’épanouit dans un décor d’une beauté exquise et sans cesse renouvelée : plateaux, vallées, collines, coteaux, rivières et estuaire, mais aussi châteaux, cités historiques, citadelles, églises... Vous verrez tout cela et bien davantage, et puis prendrez le bac, marcherez sur la corniche... Allant de Médoc en Graves, de Lalande en Pommerol, de Saint Emilion en Côtes de Blaye, ou Côtes de Bourg.

Partir autrement

Séjour nature et culture dans le Parc de la Foret d’Orient

La France des vignobles

LES VIGNOBLES DU BORDELAIS

Partez à la découverte d’un des plus grands vignobles du monde, le Bordelais, qui s’épanouit dans un décor d’une beauté exquise et sans cesse renouvelée : plateaux, vallées, collines, coteaux, rivières et estuaire, mais aussi châteaux, cités historiques, citadelles, églises... Vous verrez tout cela et bien davantage, et puis prendrez le bac, marcherez sur la corniche... Allant de Médoc en Graves, de Lalande en Pommerol, de Saint Emilion en Côtes de Blaye, ou Côtes de Bourg.

LES VIGNOBLES ET LE GRAND RIED ALSASIEN

Le vignoble alsacien s’étire en un long et miraculeux ruban de 170 km, de Marlenheim au nord à Thann au sud, descendant les collines, traversant la plaine, grimpant à l’assaut des forêts vosgiennes. Mosaïque aux couleurs des saisons. Fondu enchaîné de paysages pittoresques, de villages chargés d’histoire. Les sentiers y révèlent le travail du vigneron qui communique volontiers sa flamme à qui pénètre dans ses caveaux. Les chemins et petites routes y dessinent des parcours joyeux, croisant les ruines de fiers châteaux, des villages ceints de remparts ne protégeant plus que le bonheur parfait des ruelles fleuries, des winstubs accueillantes, des caveaux en fête, des enseignes baroques, des églises romanes et tant d’autres merveilles. Entre Strasbourg et Colmar, bordé par l’Ill et le Rhin, s’étendent des paysages de prairies inondables et de forêts luxuriantes, c’est le Grand Ried, sillonné de multitudes de cours d’eau où s’épanouit une faune et une flore d’une richesse remarquable. Une Alsace naturelle et vivante où l’eau sculpte des paysages poétiques au gré des saisons.    

COTE DE BEAUNE, COTE DE NUITS

De la Côte de Nuits aux Côte et Hautes-Côtes de Beaune, la «voie triomphale de la Bourgogne” concentre les plus célèbres grands crus. Le long d’un mince ruban de terre aimantée, au sud de Dijon, s’égrène le chapelet des villages viticoles dont le nom s’accompagne fréquemment du “clos” le plus réputé de leur commune : Gevrey-Chambertin, Nuits-StGeorges, Vosne-Romanée… Au plaisir des dégustations et visites de caves quotidiennes se mêle la griserie de paysages de rêve, parfois austères, souvent contrastés. Châteaux, églises, hospices, abbayes cisterciennes… témoignent, quant à eux, d’un passé prestigieux que la tuile vernissée saupoudre d’or et de poésie.

COTEAUX ET VIGNOBLES DU JURA

Le vignoble du Jura est implanté sur près de 80 km, à une altitude comprise entre 200 et 450 mètres, sur les versants du rebord occidental du plateau et sur les versants les mieux exposés des collines en avant du plateau. D’Arbois au Sud Revermont, en passant par Poligny, l’Etoile, les Coteaux Lédoniens et de la Haute-Seille… il produit de prestigieuses AOC : Côtes du Jura, Château-Chalon, l’Etoile, Arbois (qui abrite la maison-laboratoire de Louis Pasteur) auxquels il faut ajouter le macvin (et le liquoreux vin de paille produit avec des raisins desséchés. Poligny, capitale du Comté et ancien Bastion des Comtes de Bourgogne possède un riche patrimoine architectural. Les Reculées de Blois-sur-Seille ou de Baume-les-Messieurs sont inscrites au réseau européen Natura 2000. Baume-les-Messieurs et son abbaye impériale ainsi que Château-Chalon dressé sur son éperon rocheux sont classés Plus Beaux Villages de France. Salins-les-Bains dont les profondeurs recèlent d’eau salée est à l’origine d’une exploitation et d’un vaste commerce de l’Or Blanc qui a perduré pendant 1200 ans. Cette activité a laissé dans la ville un patrimoine remarquable avec la Grande Saline classée au patrimoine de l’UNESCO en 2009. En 1775, Louis XV, décide d'édifier un nouvel espace de production pour compléter l'activité salinoise. Le projet est confié à son architecte, Claude-Nicolas Ledoux, qui choisit la plaine d'Arc-et-Senans. La saline royale d'Arc-et-Senans resta en activité jusqu'en 1895,  

Histoire, Culture et Patrimoine

Chemins d'art et d'histoire en PICARDIE

En Picardie, et en particulier dans l’Aisne, plusieurs villes et pays d'art et d'histoire font partie de cette grande dynamique : Soissons, Laon, Saint Quentin. « Montagne couronnée » de clochers, la belle cité médiévale de Laon enserre dans ses remparts des trésors (80 monuments classés) - Successivement riche cité gallo-romaine, capitale royale, place de guerre, Soissons partage les grands moments de l’Histoire de France - St Quentin (située en fait dans la Somme), dont l’hôtel de ville révèle une certaine influence flamande, est l'un des plus beaux exemples d'architecture civile du Moyen Âge de Picardie. Ajoutons Guise, aux confins de la Thiérache, avec le château du Duc et le bien connu Familistère. En pleine nature, l’abbaye de Vauclair vous réserve un autre coup au cœur. Régal du randonneur, le relief bosselé du Laonnois ondule de villages en villages de pierre blanche, à travers sept paysages différents qui se succèdent. Les vendangeoirs, belles maisons de maîtres de chais, évoquent une époque révolue. La sérénité et la beauté du paysage du Chemin de Dames contrastent avec un passé meurtrier…

Chemins d'art et d'histoire en SUD BOURGOGNE

Dans ce Pays d’Art et d’Histoire : Le Clunisois est marqué par l’omniprésence du bocage ponctué par des points de vue remarquables et au sud-ouest par un ensemble champêtre doucement vallonnée offrant d’harmonieux paysages entre bois, forêts, vignobles et prairies, ayant tant inspiré le poète Alphonse de Lamartine. Le Tournugeois se situe entre la Saône à l’Est et les dômes de granite à l’Ouest, annonciateurs du Forez et de l’Auvergne, les collines et vignobles du Mâconnais au Sud. Deux abbayes : celle de Tournus fondée en 875, après l’arrivée de moines de Noirmoutier et celle de Cluny, fondée en 910, rattachée directement à Rome, qui a créé un réseau de doyennés avec un tissu d’églises romanes remarquables. Des murets en pierres sèches, des cadoles au sein des vignobles, des fours à pain, des maisons rurales traditionnelles dotées d’une galerie ouverte et d’un escalier en pierre. Moulins, ponts, anciennes filateries, lavoirs sont aussi présents, témoignant de l’aménagement des cours d’eau depuis le Moyen-Age

Sur les pas des maîtres sonneurs au coeur du BERRY,

Au cœur de la France, cet itinéraire, décrit par George Sand dans son roman "Les Maîtres Sonneurs" paru en 1853, relie Berry et Bourbonnais, La Châtre, Huriel et Chateaumeillant. Ce sentier littéraire vous invite à cheminer aux côtés des héros du roman de George Sand. Il raconte la vie des "cornemuseux" à la fin du XVIIIe siècle, dans le Berry et le Bourbonnais. George Sand fut par l’importance et la diversité de son œuvre, l’originalité et l’indépendance de sa vie, la modernité et le courage de ses engagements une des grandes figures du roman au XIXème, à l’égal de Balzac, Hugo ou Dumas.

CHATEAUX ET PETITS CHATEAUX DE LA LOIRE

Entre les vallées de la Loire et du Cher, de nombreux châteaux furent construits, souvent à la Renaissance à l'époque où les Rois de France séjournaient dans cette région. Blois, Chaumont sur Loire, Chenonceau, constituent des sites exceptionnels, dans une campagne pleine de charme mais d’autres châteaux, plus secrets, comme ceux de Fougères-sur-Bièvre, du Gué-Péan, de Beauregard ou encore de Villesavin ont des architectures, des histoires et des spécificités différentes.

Sites naturels d'exception

LA CAMARGUE, « île d’exception »

La Camargue est classée réserve de Biosphère par l’UNESCO, zone Ramsar (site d'importance international pour les oiseaux d'eau), et parc naturel régional. Delta ouvert sur la Méditerranée, le territoire du Parc naturel régional de Camargue s’étend sur 100 000 ha (Arles, les Saintes-Maries-de-la-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône). Il offre 75 km de façade maritime. La Camargue est connue dans le monde entier pour ses paysages naturels et sa richesse culturelle. C’est aussi une terre où travaillent des hommes et des femmes, ainsi se succèdent marais, champs et rizières ; et se côtoient taureaux d’élevage et plus de 300 espèces d'oiseaux dont les magnifiques Flamants Roses, Guêpiers, Rolliers, Canards, Limicoles, Hérons, Goélands railleurs et Sternes. Le territoire du Parc est ouvert à tous mais, fragile dans sa faune et dans sa flore, il demande du respect de la part des visiteurs.

LES ETANGS DE LA BRENNE, paradis des oiseaux au cœur du Berry

La Brenne, un Parc naturel Régional avec des étangs à perte de vue et un patchwork végétal exceptionnel de landes, de bois, de prairies et de bruyères, une terre sauvage, fleuron de la biodiversité : 3 000 étangs, 267 espèces d’oiseaux dont 150 espèces nicheuses, 100 000 tortues Cistude, 1 600 espèces végétales dont les orchidées sauvages, les deux tiers des libellules de France et des milliers d’insectes et d’animaux… Ces étangs sont tous artificiels et seule une petite minorité d'entre eux est alimentée par des cours d'eau, les autres, situés dans des dépressions naturelles recueillent les eaux des sources qui s'y écoulent et les eaux de ruissellement. L'ensemble forme un réseau complexe, chacun d'eux appartient à une chaine et communique avec un autre en aval Les observatoires situés sur la Réserve naturelle de Chérine offrent une remarquable qualité d’observation. A la Maison de la Nature, des guides nature conseillent en fonction des saisons