Faciliter l'organisation de vos vacances, à pied, à vélo ou autrement
PARCOURIR en liberté LA FRANCE ET SES TERROIRS

Prendre la route… saisir l’aventure à 2 roues, seul, en famille ou en groupes. Aujourd’hui, la bicyclette se révèle être un des moyens privilégiés pour découvrir une région dans son ensemble, de villages en châteaux, de monts en vallons... Que vous ayez une grande habitude de pédaler ou que vous ne montiez que de temps en temps sur un vélo, nous nous adaptons à vos attentes. Nous déroulons pour vous des parcours (avec ou sans difficulté technique) qui suivent voies-vertes, vélo routes, chemins de halage ou petites routes tranquilles. Tous les territoires ne se prêtent pas facilement à la pratique du vélo. Nous n’indiquons pas ici ceux qui nécessitent un fort entrainement. Choisissez votre destination et nous prenons le relais.

Choisir une destination :

LE CANAL DE NANTES À BREST

De la cité des Ducs jusqu’au au nord Finistère, le canal de Nantes à Brest serpente dans les plus belles vallées bretonnes, de l’Erdre à l’Aulne en passant par la Vilaine, l’Oust et le Blavet. Il se déploie le long des Petites Cités de Caractère®, effleure des abbayes séculaires, Bon-Repos en tête, des forteresses médiévales – Josselin en est l’un des fleurons. De Nantes à Châteaulin où s’achève le chemin de halage, il est ombragé, peu venté, fleuri jusqu’aux fenêtres des maisons éclusières. Verte vallée, décors romantiques, écluses fleuries, paysages granitiques, châteaux et mégalithes, patrimoine religieux, traditions celtiques, légendes… : la Bretagne intérieure semble toujours veiller quelque secret. Le parcours du canal de Nantes à Brest est naturel à 80% !

LE CANAL DU NIVERNAIS

Le “Canal du Nivernais” est l'un des plus beaux itinéraires offerts aux amateurs de tourisme à bicyclette, empruntant des chemins de halage et de petites routes de campagne, croisant 81 écluses. Construit pour alimenter Paris en bois de chauffage, ce véritable conservatoire des techniques du XIXe siècle relie la vallée de la Loire aux vallées de l’Yonne et de la Seine.

LA BAIE DE SOMME

Pour présenter ce terroir, rien de mieux que de laisser parler Colette «… absolu dépaysement d'un superbe espace maritime, désert humide et plat où la mer, se retirant, a laissé des lacs oblongs, des canaux vermeils où baignent les rayons horizontaux. ... »  Avec ses couleurs douces et voilées un terroir qui invite à la contemplation… mais pas que, riche de chemins et de voies vertes elle est une terre de découverte idéale pour une première approche de la randonnée.  

LES VIGNOBLES DU BORDELAIS

Partez à la découverte d’un des plus grands vignobles du monde, le Bordelais, qui s’épanouit dans un décor d’une beauté exquise et sans cesse renouvelée : plateaux, vallées, collines, coteaux, rivières et estuaire, mais aussi châteaux, cités historiques, citadelles, églises... Vous verrez tout cela et bien davantage, et puis prendrez le bac, marcherez sur la corniche... Allant de Médoc en Graves, de Lalande en Pommerol, de Saint Emilion en Côtes de Blaye, ou Côtes de Bourg.

LA CHARENTE MARITIME et ses îles

Sous l’œil de Fort Boyard, les côtes de La Charente-Maritime se déroulent en multiple paysages : des marais peuplés de milliers d’oiseaux, des falaises, des plages langoureuses, des villas balnéaires. Toute la vie est résolument tournée vers l’Océan Atlantique. Marennes Oléron se parent des couleurs des cabanes des ostréiculteurs, ici la reine c’est l’huître. C’est entre terre et mer que La Charente-Maritime s’est construite son image, elle vous ouvre aujourd’hui tous les trésors de son histoire.

LE SUNDGAU au sud de l'Alsace

Voici le sud de l'Alsace où tout semble moins hâtif, plus calme et plus vert ; un coin de paradis semé de vallons, de vergers, de villages fleuris. Maisons à colombage, vestiges de la Renaissance, et autres témoignages du passé, enrichissent les bourgs et les villages. En rase campagne, crucifix et chapelles se souviennent des pèlerins de St-Jacques de Compostelle, et, çà et là, les ruines de forteresses témoignent d’une histoire mouvementée. L’omniprésence des eaux et des forêts caractérise aussi le Sundgau, où subsistent des moulins à eau.  Le Sundgau c’est aussi plus de mille étangs dont les premiers datent du XIIe siècle, creusés par des moines cisterciens de l’abbaye de Lucelle qui y élevaient des carpes pour remplacer la viande en période de carême. Aujourd’hui le Sundgau s’est forgé une réputation avec la Route de la carpe frite

LE CANAL DE BOURGOGNE

Aujourd'hui libéré de sa fonction d'artère vitale, le canal dégage enchantement et poésie. 189 écluses sur 242 kilomètres attestent cependant de la difficulté du tracé de cette formidable voie nagigable qui unit le bassin de la Seine à celui du Rhône, la Manche à la Méditerranée. La partie la plus spectaculaire se situe à Pouilly-en Auxois, où le canal s'engouffre sous le seuil qui marque la ligne de partage des eaux entre le Nord et le Midi : 3.333m de tunnel et d'obscurité que les péniches franchissent en moins de 40 minutes. L'altière beauté des paysages qui défilent sur ses rives alterne avec les décors du plus absolu romantisme.

LA COTE D'EMERAUDE et le Mont-St-Michel

C'est la Bretagne romantique, partie des corsaires et gens de guerre, terre de peintres et d'écrivaiens. L'homme y a paré la nature de joyaux extraordinaires, défiant le temps et les éléments. Partout, la poésie imprègne les paysages et la pierre. Sur cette côte, où l'amplitude des marées est la plus forte d'Europe, souffle la magie du grand large et de l'histoire. En baie du Mont-St-Michel, faune et flore du rivage sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. Douze siècles d'une histoire maritime mouvementée ont façonné St-Malo, la cité corsaire.

LA CÔTE D’ALBÂTRE ET LE PAYS DE CAUX

Entre Seine et mer, le Pays de Caux représente une très vaste étendue. Ce plateau calcaire qui s’étend jusqu’à la boutonnière du Pays de Bray est unique en France. Parsemé de petits fleuves côtiers tels la Durdent, la Veules ou bien encore la Saâne et de rivières se jetant dans la Seine comme l’Austreberthe, le Pays de Caux tire son nom d’une tribu celte : les Calètes. Doux et lumineux, ce terroir inspira les plus grands artistes : peintres, écrivains, musiciens…ainsi Monet, Maupassant, Satie… Les paysages sont typiques de cette Haute-Normandie et le patrimoine est chargé d'Histoire.  

LA COTE D'OPALE

Avec ses 130 km de côtes, de la frontière Belge à Berck-sur-Mer, la côte d'Opale est un espace de lumière et de détente, un territoire d'exception entre ciel, terre et mer. C'est une mosaïque de stations balnéaires et de paysages, baignée dans une lumière toute en demi-teintes fortement aquarellées qui a fait et fera encore pendant des générations le bonheur des peintres. Du sommet des falaises du Cap Gris Nez, site incontournable de la Côte d'Opale, on peut apercevoir les côtes anglaises, le Cap Blanc Nez et le port de Boulogne- sur- Mer ainsi que le village de Wissant niché entre les deux caps et les longues plages de sable fin. 

LE CANAL DU MIDI

C'est un joyau de l'ingéniosité française qui relie par voie d'eau Toulouse à la Méditerranée sur près de 250 km. Classé comme site UNESCO, le Canal du Midi est aujourd'hui prisé des plaisanciers et des randonneurs. L’idée d’un canal des deux mers était déjà d’actualité sous l’empire romain, pour rejoindre la façade atlantique sans devoir contourner la péninsule ibérique, ceci pour faciliter les déplacements du matériel, des vivres et des hommes. Il fallut attendre le XVII è siècle et l’arrivée de Pierre-Paul Riquet pour que le projet puisse voir le jour. Les plans du canal ont commencé à prendre forme en 1662. Puis après 14 ans de travaux, il est achevé en 1681 grâce au travail de plus de 12 000 hommes et femmes. Il est aujourd’hui le plus ancien canal d'Europe encore en fonctionnement

CHATEAUX ET PETITS CHATEAUX DE LA LOIRE

Entre les vallées de la Loire et du Cher, de nombreux châteaux furent construits, souvent à la Renaissance à l'époque où les Rois de France séjournaient dans cette région. Blois, Chaumont sur Loire, Chenonceau, constituent des sites exceptionnels, dans une campagne pleine de charme mais d’autres châteaux, plus secrets, comme ceux de Fougères-sur-Bièvre, du Gué-Péan, de Beauregard ou encore de Villesavin ont des architectures, des histoires et des spécificités différentes.

LA PRESQU'ILE DU COTENTIN

Des contrastes époustouflants !  Les paysages ne sont pas sans rappeler les côtes irlandaises, et ce n’est pas un hasard si l’on surnomme le Cotentin la petite Irlande. C'est un territoire aux multiples visages. Côté mer : de longues plages de sable fin, des dunes, des landes et des hautes falaises, des anses des baies et de petits ports de pêche. Côté terre : des plaines et des vallons, l'atmosphère enchantée des marais, la douceur du Val de Saire... Normand, le Cotentin illustre de passionnantes pages d'Histoire à travers un patrimone architectural et culturel qui, du plus humble au plus spectaculaire, participe à l'attrait du voyage.

LA BRENNE AU COEUR DU BERRY

Le Berry, baptisé "Cœur de France", parfois méconnu, conjugue les passions : traditions, art, nature et bien sûr gastronomie... La magie des grands espaces, entre les plateaux ondulés et amples étendues horizontales de la Champagne berrichonne. La Brenne, et son entre lacs d'étangs (plus de mille !) formant une étrange contrée aquatique. Plus au sud, en bordure des hauteurs du Massif Central, les haies et les arbres bornent entièrement l'horizon d'un Boischaut fortement vallonné.