Faciliter l'organisation de vos vacances, à pied, à vélo ou autrement
PARCOURIR en liberté LA FRANCE ET SES TERROIRS

Pour découvrir ou observer la nature dans ses moindres détails, avec ou sans guide et quelle que soit la saison, Pour s’initier à la reconnaissance des fleurs, des champignons, des oiseaux. Pour partir à la rencontre des écureuils, chevreuils et autres bouquetins… Pour écouter le brame du cerf…  
Des sites naturels d'exception dans toute la France, de la Camargue à la baie de Somme en passant par la Brenne ou le Vercors…

LA CAMARGUE, « île d’exception »

La Camargue est classée réserve de Biosphère par l’UNESCO, zone Ramsar (site d'importance international pour les oiseaux d'eau), et parc naturel régional. Delta ouvert sur la Méditerranée, le territoire du Parc naturel régional de Camargue s’étend sur 100 000 ha (Arles, les Saintes-Maries-de-la-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône). Il offre 75 km de façade maritime. La Camargue est connue dans le monde entier pour ses paysages naturels et sa richesse culturelle. C’est aussi une terre où travaillent des hommes et des femmes, ainsi se succèdent marais, champs et rizières ; et se côtoient taureaux d’élevage et plus de 300 espèces d'oiseaux dont les magnifiques Flamants Roses, Guêpiers, Rolliers, Canards, Limicoles, Hérons, Goélands railleurs et Sternes. Le territoire du Parc est ouvert à tous mais, fragile dans sa faune et dans sa flore, il demande du respect de la part des visiteurs.

LES ETANGS DE LA BRENNE, paradis des oiseaux au cœur du Berry

La Brenne, un Parc naturel Régional avec des étangs à perte de vue et un patchwork végétal exceptionnel de landes, de bois, de prairies et de bruyères, une terre sauvage, fleuron de la biodiversité : 3 000 étangs, 267 espèces d’oiseaux dont 150 espèces nicheuses, 100 000 tortues Cistude, 1 600 espèces végétales dont les orchidées sauvages, les deux tiers des libellules de France et des milliers d’insectes et d’animaux… Ces étangs sont tous artificiels et seule une petite minorité d'entre eux est alimentée par des cours d'eau, les autres, situés dans des dépressions naturelles recueillent les eaux des sources qui s'y écoulent et les eaux de ruissellement. L'ensemble forme un réseau complexe, chacun d'eux appartient à une chaine et communique avec un autre en aval Les observatoires situés sur la Réserve naturelle de Chérine offrent une remarquable qualité d’observation. A la Maison de la Nature, des guides nature conseillent en fonction des saisons